Le mag d'Uniprêt

Retrouvez ici toute l’actualité sur le regroupement de crédits !

 

La CNAV a publié les chiffres portant sur la pension de réversion et ses bénéficiaires. En 2018, le nombre de pensionnés représente près de 20 % du nombre total de retraités. L’uniformisation des règles de la pension de réversion pour tous les régimes de retraite est une mesure prévue dans le cadre de la réforme des retraites.

 

Pension de réversion, le nombre de bénéficiaires continue d’augmenter

Les chiffres publiés par la CNAV sur la pension de réversion montrent clairement l’importance du maintien du dispositif dans le nouveau système de retraite actuellement en préparation. Pour le régime général en effet, les nouveaux bénéficiaires de cette prestation en 2018 représentent 170 660 personnes, soit 20,3 % de l’ensemble des nouveaux droits. Les attributaires sont principalement des femmes puisque 87 % des nouvelles réversions leur sont attribuées et elles représentent 93 % du total des pensionnés. Actuellement dans le régime général, le nombre total de personnes bénéficiant de cette pension est de 2,8 millions soit un retraité sur cinq (19,5 % du nombre total de pensionnés).

Ces dernières années, le nombre de nouveaux pensionnés dépasse systématiquement le cap des 160 000 attributions par an. Jusqu’en 2004 par contre, le nombre d’attributions tournait autour de 145 000. La hausse du nombre de bénéficiaires de la pension de réversion depuis 2005 s’explique par la réforme des retraites de 2003 modifiant les conditions d’éligibilité. En effet, la suppression de certaines conditions (non-remariage, durée du mariage, règles de cumul) a permis à une catégorie d’assurés sociaux d’y prétendre.

 

Système de retraite universel

La date de présentation de la réforme des retraites au Parlement n’est pas encore fixée, mais le gouvernement recevra les conclusions du haut-commissaire Jean-Paul Delevoye le mois de juillet prochain. A priori, la suppression de la pension de réversion n’est pas au programme tout comme l’ouverture du droit à cette prestation aux couples pacsés ou en concubinage. L’exécutif, dont l’objectif est d’harmoniser les règles pour tous les régimes existants, envisage de transformer cette prestation en un droit au maintien du niveau de vie. Actuellement, le bénéficiaire d’une réversion du régime général perçoit 54 % de la pension de retraite de son conjoint décédé. Dans le nouveau système, le veuf ou la veuve pourrait bénéficier de 75 % du niveau de vie du couple avant le décès.

 

Nous téléphoner: 04 80 80 65 65

Posez-nous toutes vos questions. Nous serons ravis de vous conseiller.

DEMANDE DE DEVIS EN LIGNE

Votre étude personnalisée, gratuite et confidentielle en 3 minutes !

Formulaire rapide de contact

Remplissez l'essentiel afin qu'on vous recontacte.